Géologie des Zones profondes du Hoggar

 

Axes de recherche

De nombreux indices aurifères ont été identifiés dans des contextes géologiques favorables comme les accidents Est ouzzalien (gisement de Tirek et d’Amesmessa) mais les quartzites à magnétite des séries granulitiques de l’In Ouzzal doivent aussi être ciblées pour la recherche de l’Or. Des minéralisation en chromite et en métaux précieux accompagnent généralement les complexes ultrabasiques. Le complexe d’In Allarene (Hoggar occidental, sud In Ouzzal) devrait permettre de découvrir les PGE (éléments du groupe du platine). Dans l’In Ouzzal (Hoggar occidental), les apatites, britholites et monazites se trouvant dans des gisements de carbonatites et contiennent de grandes quantités de terres rares et d’actinides Un inventaire des minéraux utiles et des pièrres semi-précieuses associées aux terrains métamorphiques du Hoggar sera élaboré sur des cartes au 1:5000 000. L’équipe étudie les séries du Précambrien du Hoggar, cette région est privilégiée pour reconstituer l’évolution géodynamique des ceintures granulitiques associées aux anorthosites et carbonatites impliquant des gradients géothermiques extrêmement élevés au cours de l’Eburnéen (2000 Ma) mais aussi de discuter de la signification géodynamique du métamorphisme de haute pression appartenant à l’orogenèse Panafricaine (950-550 Ma). Les recherches qui comportent des travaux de terrain, déjà largement avancées ont permis de définir plusieurs régions dont l’étude est à privilégier comme les terranes de l’In Ouzzal, Laouni et de l’Egéré. Elles consistent aussi en une étude classique des diverses roches (pétrologie métamorphique) suivie par une étude de géochimie (géochimie sur roches totales et sur minéraux séparés, géochimie isotopique) et ce afin de définir les mécanismes géodynamiques possibles ayant opéré à l’Archéen , l’Eburnéen et au Panafricain. L’Eburnéen constitue une période charnière entre l’Archéen, période de création crustale avec le développement des formation de type TTG (tonalite, trondhjémite et granodiorite) et du développement des ceintures de roches vertes et le Panafricain où vont se généraliser les mécanismes actuels de la tectonique des plaques. L’un des aspects à développer est une synthèse des connaissances sur les séries métamorphiques du Hoggar en particulier les granulites et leurs relations avec les anorthosites et carbonatites afin de bien caractériser l’orogenèse éburnéenne et de proposer des modéles géodynamiques originaux caractéristiques des très hautes températures mais aussi pour discuter de la signification géodynamique des roches ultrabasiques et éclogites appartenant à l’orogenèse panafricaine. Les minéralisations caractéristiques (Or, Métaux précieux, terres rares, éléments radiocatifs, uranium et thorium) de chacune de ses periodes clefs (Archéen, Eburnéen, Panfricain) seront inventoriées.

nom   prénom   Grade Structure d’origine Page perso
OUZEGANE   Khadidja   Pr. FSTGAT/USTHB
ADJERID   Zouhir   M.C "B" ENS/ KOUBA  
AIT-DJAFER   Saida   M.C". FSTGAT/USTHB  
BENDAOUD   Abderrahmane   M.C "B. FSTGAT/USTHB  
BOUREGHDA   Nadia   M.C."B" FSTGAT/USTHB  
BOUREGHDA   Nadia   M.C."B" FSTGAT/USTHB  
DRARENI   Amar   M.C FSTGAT/USTHB  
DJEMAI   Safouane   M.C FSTGAT/USTHB  
KAMEL   Assia   M.A "A" FSTGAT/USTHB  
MOKRI   Malika   M.A "A" FSTGAT/USTHB